Notes

  • Lier les notes de bas de page avec les appels de notes dans le texte en utilisant la fonction appropriée du traitement de texte. L’appel de note précède toujours le signe de ponctuation. Placer les notes à chaque page et non en fin d’article.


Citations

  • Encadrer les citations de guillemets français (« citation », avec espace insécable après le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant). À l’intérieur de ceux-ci, utiliser les guillemets anglais “citation dans la citation” (sans espace). Placer les citations de plus de cinq lignes en retrait, sans guillemets.
  • La référence bibliographique suit la citation, avant le point qui marque la fin de la phrase. On y indique le nom de l’auteur, l’année de publication et la page. Exemples : Un champ peut être défini « comme un réseau, ou une configuration de relations objectives entre des positions » (Bourdieu, 1992 : 72). Autres exemples : (Langlois, 2002 ; Mercier, 2004), (Collin et al. 2005), (Martuccelli, 2005 : 53-54).
  • Utiliser les lettres minuscules pour distinguer les différentes publications d’un même auteur dans la même année. Exemple : (Habermas, 1987a), (Habermas, 1987b).
  • Traduire en français les citations en d’autres langues et les faire suivre du mot traduction entre parenthèses. Le texte cité peut être fourni dans la langue originale en note de bas de page.


Bibliographie

Sociologie et sociétés met à la disposition des auteurs un « style » du logiciel de références bibliographiques EndNote®. Les auteurs sont encouragés à soumettre leur article en suivant cette procédure pour leur bibliographie.

  • Classer les documents par ordre alphabétique de nom d’auteur. L’initiale du prénom (en grandes capitales) suffit. Le nom de l’auteur à sa première lettre en grandes capitales, suivie de petites capitales. Ordonner plusieurs références du même auteur du plus récent au moins récent. La notice bibliographique doit être complète : ne pas oublier le numéro de volume du périodique, les pages du texte cité, etc.


Voici quelques exemples :

Monographie

Gauchet, M. (1998), La religion dans la démocratie, Paris, Gallimard.

Zizek, S. (2001), Did Somebody Say Totalitarianism Five Interventions in the (Mis)Use of a Notion, London/New York, Verso.



Collection

Bernier, N. F. (2003), Le désengagement de l’État providence, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Politique et économie ».



Ouvrages collectifs

Le livre lui-même :

Jenson, J., B. Marques-Pereira et É. Remacle (dir.) (2007), L’état des citoyennetés en Europe et dans les Amériques, Montréal, Presses de l’Université de Montréal.

Collin, J. et al. (2005), Le médicament comme objet social et culturel : Recension des écrits et propositions sur les perspectives et les objets de travail à prioriser, Gouvernement du Québec, Conseil du bien-être et de la santé.



Un article faisant partie de l’ouvrage :

Berlivet, L. (2001), « Déchiffrer la maladie », in Dozon J.-P. et D. Fassin (dir.), Critique de la santé publique, Paris, Balland, p. 75-102.

Shue, V. (2002), « Global Imaginings : The State’s Quest for Hegemony and the Pursuit of Phantom Freedom in China », in C. Kinnvall, et K. Jonsson ( dir.), Globalisation and Democratisation in Asia, Londres, Routledge, p. 210-229.



Article de périodique


Lankauskas, G. (2006), « Souvenirs sensoriels du socialisme », Anthropologie et Sociétés, vol. 30, no 3, p. 45-69.



Nouvelle édition

Grand’Maison, J. (2000), Quand le jugement fout le camp. Essai sur la déculturation, 2e éd., Saint-Laurent, Fides.


Coédition

Durand, G. (1999), Introduction générale à la bioéthique : histoire, concepts et outils, Montréal/Paris, Fides/Cerf.

Année de la première parution d’un ouvrage

Emerson, R.W. (2000 [1844]), « Dons et présents », in La confiance en soi, Paris, Rivages poche, p. 129-135


Site Web

Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, Rapport du Groupe de travail sur la participation à la société québécoise des communautés noires, <http://www.micc.gouv.qc.ca/fr/dossiers/communautes-noires.html>, consulté le 23 mai 2007.